WRESTLING4ALL.COM
Pas de disqualification. Pas de décompte extérieur. Seulement un site professionnel pour les fans de catch.

Interview de McIntyre dans le podcast d’Edge et Christian

Une interview « sans langue de bois » comme diraient toutes les pages francophones essayant de faire comme si leur poulain disait quelque chose qui révolutionnera le circuit.

 

Fut un temps…

Drew McIntyre, champion de la NXT depuis TakeOver Brooklyn: III, est apparu dans le podcast d’Edge et Christian.

Son départ en 2014 et son retour cette année :

Je ne sais même pas par où commencer. Je pense avoir grandi un peu, j’ai été en dehors de la WWE pendant trois ans et j’ai fait mes propres choses. Et grâce à tout ce que j’ai appris sur la route avec des gars comme vous ou d’autres que l’on avait dans le roster à l’époque, j’ai pu apprendre beaucoup de choses et les appliquer à travers le monde pour me forger un nom. C’était le bon moment pour revenir et je suis de retour. En y repensant à 21 ans je sortais juste de l’université et venir en Amérique, grandir dans une entreprise, être dans une sorte de bulle car on est loin de chez soi, tout cela était terrifiant, mais j’ai eu cette chance, la fois où je me suis dit ‘ok c’est le moment de la prendre ou de se taire’. C’est la seule chose que j’ai connu, c’est le seul boulot que j’ai fait. Je voulais voir si je pouvais en tirer quelque chose et j’ai largement grandi en tant que catcheur et en tant qu’homme.

McIntyre ne se sentait pas crédible face à l’Undertaker :

J’ai eu un combat contre Taker, mais j’étais supposé faire quelque chose de plus grand avec lui. Quand je me revois à l’époque, je me dis ‘mec, je n’aurai pas cru en ce gars‘. Aujourd’hui je crois en moi et je comprends désormais ce que Hunter ou d’autres voulaient dire à l’époque, donc je crois en ce que je suis aujourd’hui. Et comme j’ai dit, ça prend du temps de devenir quelqu’un de crédible à la télévision. J’essayais beaucoup trop. Je n’arrivais pas à me relaxer. C’est également un problème. Une fois qu’on parvient à se détendre, c’est là où les choses commencent à marcher et les gens le ressentent également. Je n’étais pas du tout détendu tout au long de mon premier run. J’étais au bord du gouffre à chaque instant, j’essayais trop.

Christian évoque son match contre l’écossais qu’il juge très bon : 

Il me semble que c’était quelque part en Illinois. Je catchais contre McIntyre pour Superstars et il n’en avait pas fait beaucoup encore à cette époque. Donc me voila avec lui et on fait un match de 15 minutes environ, ce qui est un temps plus que correct à la télévision. Et comme je l’ai dit c’était à Superstars, et je me souviens, je n’étais pas très heureux d’être dans ce show, donc j’ai dit: ‘Vous savez quoi? On va tout donner et rendre ce match difficile à suivre.’ Et je me souviens qu’on a cassé la baraque. On a eu un combat magnifique, en revenant en coulisses j’ai dit Hunter: ‘Hey, il est bon.’ Il a répondu: « Non il ne l’est pas. Il doit apprendre à faire ça chaque soir.’

Pour plus de contenu, suivez WRESTLING4ALL sur Twitter, Facebook et Instagram.