WRESTLING4ALL.COM
Pas de disqualification. Pas de décompte extérieur. Seulement un site professionnel pour les fans de catch.

5 points à retenir de WWE SmackDown – 9 Aout 2016

SmackDown du 9 Aout 2016

Nous nous rapprochons rapidement de SummerSlam et il y a toujours beaucoup de questions laissées sans réponses.

La rivalité entre Dolph Ziggler et Dean Ambrose passera-t-elle à la vitesse supérieure ou Bray continuera-t-il à s’interposer pour obtenir une chance au titre ? Slater obtiendra-t-il son contrat et qu’en est-il de la route vers SummerSlam de la vipère ?

Match par équipe | American Alpha (Chad Gable & Jason Jordan) battent Mike Vega & Mikey O’Shea (1:12)
Match simple | Alexa Bliss bat Becky Lynch (2:34)
Match simple | Randy Orton bat Alberto Del Rio par disqualification (12:19)
Match simple | Rhyno bat Heath Slater (3:05)
Match simple | Carmella bat Natalya (4:07)
Match par équipe | Dean Ambrose & Dolph Ziggler battent The Wyatt Family (Bray Wyatt & Erick Rowan) (10:40)
Match non télévisé pour le titre de la WWE | Dean Ambrose (c) bat Bray Wyatt par disqualification

Je suis Dieu !

Une fois n’est pas coutume, le mangeur de monde nous a gratifié d’une de ces magnifiques promo’ dont lui seul a le secret, montrant aux yeux de tous sa suprématie à tel point qu’Ambrose et Ziggler n’ont pas eu d’autre choix que de s’interposer – il ne faudrait pas qu’il vole la vedette, pas vrai ?

Lors de ce segment, qui a fini en bagarre, Ziggler a accidentellement frappé Ambrose d’un Superkick avant d’être lui-même victime d’un Sister Abigail. Les corps des adversaires au sol, Bray s’est tenue droit comme un i, la tête haute, comme l’unique rescapé de cette bataille.

La WWE continue de mettre Bray Wyatt en position de force et il sera intéressant de voir de quoi sera fait son avenir – Oui Mme Pavoshko, à la WWE aussi ont parlent d’avenir.

Dans le Main Event, nous avons donc retrouvez les quatre lutteurs dans un match par équipe intelligent : la fédération pouvait faire d’une pierre de coup en travaillant à la fois sur le futur de la famille Wyatt ainsi que sur la rivalité opposant Ambrose et Ziggler pour le titre de la WWE.

Ziggler et Ambrose ont remportés ce match, mais à quel prix ? Le show bleu s’est terminé avec un Dirty Deeds sur le Showoff, qui auparavant avait montré un peu de caractère en envoyant se faire f***** Daniel Bryan et Shane. Espérons que cette rivalité démarre enfin !

Les filles, il est temps de sortir vos atouts

Au fil des années, la WWE a réussi à trouver bien des manières de mettre fin à une rencontre mais, lors de ce Smackdown, elle a su innovée à nouveau – Je ne me rappelle pas avoir vu une fin de match, avant même qu’il ait commencé, dû à un problème de tenue.

Pas de match cette semaine ? Au contraire ! Alexa Bliss a profité de cette occasion pour faire ses débuts sur les rings du show bleu, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ait bien fait puisqu’elle repart avec la victoire sur Becky Lynch.

Concernant Eva Marie, elle a le don de se mettre en avant sans même catcher une seule seconde et ça depuis ses débuts à Smackdown : peut-être qu’elle finira par se démarquer finalement.

Un deuxième match féminin a eu lieu ce soir-là, impliquant la fraichement arrivée Carmella et l’ancienne championne des Divas Natalya. Les deux catcheuses devraient être en rivalités pour les semaines à venir, et si c’est bien booké, c’est deux rivalités simultanées pourrait aider la division féminine à se relever – bien que l’on attende toujours cette ceinture.

Vous-aussi messieurs, montrez-vous

En parlant de championnat, qu’est-ce qu’il faut faire pour qu’une ceinture par équipe débarque dans le show de Bryan ?

Les noms des nouvelles victimes d’American Alpha sont Mikey O’Shea et Mike Vega, mais ce n’est pas vraiment ce que nous retiendrons de ce match.  Les Vaudevillains, Hype Bros et l’Ascension ont rejoints les American Alpha autour du ring pour les observer dans un premier temps, avant de tenter de s’en prendre physiquement à l’équipe dans le ring.

Chacune des équipes, provenant tous d’NXT, se sont alors affrontés le temps d’un instant avant que les dernières recrues en date en ressortent grandi face à des heels meurtries et des Hype Bro survoltés.

Viperville continue de se mettre en place

La Viper continue de casser des lutteurs pour s’entrainer avant d’affronter la bête incarnée à SummerSlam. Cette fois-ci, c’est Alberto Del Rio qui en fait les frais – difficile de se dire que l’on est qu’une cible d’entrainement lorsque l’on a décidé de revenir à la fédération pour titiller les sommets, hein ?

Avant d’en venir aux mains sur le ring, les deux lutteurs ont partagés un moment dans les vestiaires : Del Rio n’a pas hésité à se moquer de Viperville, le slogan mis en place par Orton pour contrecarrer Brock Lesnar, qu’il qualifie d’une sorte de Disneyland.

Le tueur de légende parviendra-t-il à mettre fin au lutteur le plus dominant de l’histoire du catch ?

Si près du but, et pourtant si loin

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Heath Slater.

Pour remporter un contrat avec Smackdown, le lutteur devait ne faire qu’une chose : remporter son match. Seulement voilà, son adversaire du soir n’était nul autre que Rhyno et ce-dernier n’a pas fait de détails malgré tous les efforts du One Man Band pour le convaincre – Il a une femme et deux enfants à nourrir, espèce de sans cœur va !

J’ignore si les plans visant à placer Slater dans le circuit indépendant se concrétise en interne, mais tant que cette storyline est bien mené, pourquoi ne pas continuer encore un peu ? En tout cas, cette semaine, notre roux de secours préféré a encore frappé – comme mes jeux de mot bidon.