WRESTLING4ALL.COM
Pas de disqualification. Pas de décompte extérieur. Seulement un site professionnel pour les fans de catch.

5 points à retenir de WWE RAW – 22 Août 2016

WWE RAW du 22 Août 2016

Pour la 3ème nuit de suite, le Barclays Center de Brooklyn a été pris en possession par une foule décrite comme intelligente. Ils se sont faits entendre, ils étaient impitoyables et ils ont fait connaitre leurs sentiments, parfois même lorsque c’était ennuyant.

Les derniers Monday Night RAW été si bas ces dernières semaines que malgré un show pas spécialement spectaculaire, et bien celui si paraissait assez extraordinaire. Nous avons vécu des moments étonnant ; certains nous ont époustouflés, d’autres nous ont rendus malheureux…

Revivons ensemble les moments forts de ce show, ainsi que les résultats.

  • Match de qualification au titre WWE Universal | Seth Rollins bat Sami Zayn (12:15)
  • Match de qualification au titre WWE Universal | Kevin Owens bat Neville (8:30)
  • Big E (w/Kofi Kingston & Xavier Woods) bat Karl Anderson (w/Luke Gallows) (3:35)
  • Match de qualification au titre WWE Universal | Big Cass (w/Enzo Amore) bat Rusev (w/Lana) par décompte extérieur (8:20)
  • Bayley bat Dana Brooke (w/Charlotte) (4:30)
  • Braun Strowman bat Johnny Knockout (1:18)
  • Match de qualification au titre WWE Universal | Roman Reigns bat Chris Jericho (15:00)
  • Match non télévisé | Dean Ambrose & John Cena bar AJ Styles & Seth Rollins

Bayley est belle et bien là

Si n’importe lequel d’entre vous a regardé le match opposant Bayley à Asuka pour le titre féminin de la NXT lors de Takeover Brooklyn, vous savez que la lutteuse a offert un émotionnel adieu à l’univers de la NXT. Parmi les personnes qu’elle a câlinée il y a eu Charlotte, la femme destinée à devenir la championne féminine le jour suivant, lors de SummerSlam.

Bayley a fait ses débuts lors de RAW, rivalisant face à Dana Brooke qu’elle battra. En l’absence de Sasha Banks suite à sa blessure, je suis impatient de voir comment la rivalité entre Charlotte et Bayley avancera au fil des semaines.

Dvon, get the tables!

Non seulement les Dudleyz ont pris leurs retraites des rings mais ont aussi, à l’image de leurs carrières, aidés les jeunes jusqu’au bout, permettant au Club d’obtenir une huée considérable en faisant passer Devon Dudley à travers la table – une image forte !

Une standing ovation pour ces messieurs qui seront très certainement au Hall of Fame un jour.

Un petit tour et puis s’en va

 

Seth Rollins l’a fait à nouveau. Après avoir cassé le nez de Cena, mis fin à la carrière de Sting et ruiner son propre genou ; sa Buckle Bomb a disloqué le coude de Finn Balor lors de SummerSlam. L’Irlandais a dû abandonner son titre de champion Universel de la WWE, moins de 24H après l’avoir gagné, pour une durée d’indisponibilité d’au moins 6 mois.

Bien que certains réclames à ce que la Buckle Bomb soit bannie, ce n’est pour l’instant pas prévu. Pour le moment, on se contentera de se speech rempli d’émotion par le Demon King. À bientôt !

Superman -déjà- de retour

Aucune superstar n’a jamais été aussi rejetée que Roman Reigns. Après sa violation de la Wellness Policy, Reigns a été rétrogradé en milieu de carte – un rôle qui semblait lui correspondre parfaitement.

Il n’aura cependant pas fallu longtemps pour que Vince profite de la blessure de Balor vu plus tôt pour qu’il remette son poulain en avant, malgré tous les efforts de Jericho et Owens. On espère désormais que Vince sera reconnaitre ses erreurs et qu’il n’en commettra pas une nouvelle la semaine prochaine, en désignant Superman comme le champion.

Pas l’temps d’niaiser

Le championnat Universel a été abandonné par Balor. En conséquence de sa blessure, un tournoi a eu lieu pour déterminer qui deviendra le nouveau champion – il y avait un véritable sens à ces matchs, un but, une histoire.

En opposition à ça, nous avons le vide de sens match au meilleur des 7 manches entre Sheamus et Cesaro. Parfois, tout est blanc et noir.